Groupe d'Etudes Interdisciplinaire sur le VENezuela
24.11 Soutenance de thèse de Clémentine Berjaud

24.11 Soutenance de thèse de Clémentine Berjaud

Le GEIVEN a le plaisir de vous annoncer que Clémentine Berjaud, membre du GEIVEN, a soutenu, le 24 novembre 2014, sa thèse de doctorat en Science Politique intitulée :

 

« Cinq sur Cinq, Mi Comandante ! »

Contribution à l’étude des réceptions des discours politiques télévisés.

Jury :

M. Darras Eric, Professeur des Universités, Institut d’Etudes Politiques de Toulouse (Rapporteur)

M. Garibay David, Professeur des Universités, Université d’Auvergne

M. Gaxie Daniel, Professeur des Universités, Université Paris 1 (Président du jury)

M. Gerstlé Jacques, Professeur Emérite, Université Paris 1 (Directeur de recherche)

Mme Le Grignou Brigitte, Professeure Emérite, Université Paris-Dauphine (Rapporteure)

Résumé :

Cette thèse porte sur les réceptions des discours politiques télévisés par les citoyens ordinaires. En prenant pour terrain le Venezuela d’Hugo Chávez, ce travail propose un cadre d’analyse de la réception des discours politiques, focalisé sur les récepteurs, leurs pratiques concrètes, et attentif aux ancrages sociaux de ces processus. La réception se compose de différentes étapes, entre exposition, attention, interprétations et réceptions différées. Pour chacune de ces étapes, les rapports au politique des citoyens entrent en jeu, guidant et conditionnant leurs réceptions. Cette enquête multimodale et approfondie, entre entretiens collectifs, questionnaires, observations et entretiens individuels, met ainsi d’abord en lumière l’importance des conditions sociales de réceptions des discours politiques. Les résultats obtenus soulignent ensuite le rôle des compétences politiques et politisées, et plus largement des rapports au politique sur les interprétations, analysées ici en quatre types distincts : les interprétations par lecture politique, par moralisation, par identification et par matérialisation. Ces interprétations comme l’ensemble des mécanismes de réception relèvent en outre d’une forte dimension collective, socialement ancrée et tributaire des interactions qui se jouent au sein des collectifs de réceptions ordinaires, qu’ils soient domestiques, familiaux ou plus larges. Enfin, cette thèse permet de revenir sur les effets de la communication politique, par le bas et du point de vue de la réception.

Clémentine Berjaud a obtenu la mention Très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.

Twitter Delicious Facebook